Diocèse de Rouen : Service du Catéchuménat
Site au service des futurs baptisés adultes et des accompagnateurs

© Photo J.Félix


Déroulement : 

Le catéchuménat se déroule en général sur une période de 18 mois. Après avoir pris contact avec le curé de la paroisse ou le responsable laïc du catéchuménat, le postulant au baptême intègre une équipe existante, s’il y a plusieurs candidats dans la paroisse, ou se voit confié à un accompagnateur qui le guidera tel un « frère aîné dans la foi » pendant tout son parcours. C'est une chance lorsque cohabitent les deux modes de fonctionnement , le catéchumène ayant ses rencontres régulières avec son accompagnateur et retrouvant une fois par mois les autres personnes en marche vers le baptême.

Le mode de fonctionnement et le rythme peuvent varier d’une paroisse à l’autre. Après un temps de discernement de part et d’autre (temps de la première évangélisation), la célébration de l’entrée en catéchuménat est proposée au postulant, par exemple lors de la célébration du baptême du Christ en janvier. Cette célébration, bien que courte, est néanmoins vécue avec beaucoup d’émotion et invite la communauté rassemblée à accueillir un nouveau membre en son sein.
En effet, dès la célébration de l’entrée en catéchuménat, le candidat au baptême est considéré comme membre de l’Église.

La première année est le temps de la découverte de la présence de Dieu dans la vie du catéchumène, de la rencontre de Jésus le Christ à travers les Écritures et si possible, de découverte de la vie sacramentelle de l’Église par la participation à la messe dominicale.

La deuxième année est vécue de manière plus intense comme une marche plus concrète vers le baptême. Cette marche est jalonnée par quatre grandes étapes sur lesquelles nous reviendrons : l ’Appel décisif et les trois scrutins.

Enfin, la nuit de Pâques, le catéchumène reçoit les trois sacrements de l’initiation chrétienne :
le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie.

Pendant tout ce long parcours, le rôle de l’accompagnateur est essentiel pour initier le futur baptisé à la vie chrétienne dans tous ses aspects : détection de la présence du Christ dans sa vie, décryptage des rites et des termes parfois sibyllins, ouverture à l'Esprit qui agit dans sa vie... au bénéfice tant du catéchumène que de l'accompagnateur :

  • Nicole : c’est très enrichissant, on perfectionne ce qu’on a appris au catéchisme mais c’est beaucoup plus concret. Ça m’a transformée, et j’ai le sentiment de servir à quelque chose. Ça crée des amitiés très solides.
  • Nelly : c’est épanouissant et c’est un chemin d’humilité. Quand je commence, je ne suis pas « celle qui enseigne et qui sait », je suis au début du chemin avec elle et je chemine. Je me fais toute petite pour être à ses cotés. Je ne dois pas avoir d’ascendant sur elle. Je pense toujours à la phrase du Christ : « quand 2 ou 3 sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux. » Elle ne le sait pas encore, mais on n’est pas 2, on est 3. Je sais qu’Il est vivant et dans quelques mois, elle l’aura compris. Il faut qu’elle grandisse et que je diminue. J’apprends en même temps qu’elle. En deux ans, on ne peut pas tout connaître, mais l’essentiel est la découverte du Christ de s'attacher à Lui.
  • Illustration : Service National Catéchuménat : « Rencontre avec Jésus le Christ »

    | © Diocèse de Rouen 2010-2011 | Mentions légales |  email : ktqd.rouen@gmail.com  |